LE MOT DE LA FAIM !

Comme d’habitude, Patrick, Paul, Francine étaient là avec leurs gamins, suivis à l’année, encadrés chaque semaine, emmenés sur les compétitions individuelles et collectives, coachés avec bienveillance. Claudie est bien sûr passée ; Guy MICO est aussi venu apporter sa science du jeu et conseiller nos minimes en finale, avec le succès à la clé. Il y avait les parents, ceux qui sont toujours là, accompagnateurs engagés, aidants souriants, respectueux du travail mené par le club. La journée se prêtait aussi à ce que d’autres parents jettent un oeil intéressé pour observer ces petits joueurs en vert et noir plus accompagnés que ceux des autres clubs et plutôt performants.

Moi qui regarde de loin la vie du club depuis de nombreuses années maintenant, et qui voit ponctuellement évoluer nos jeunes, je m’autorise plusieurs constats :

1- la qualité du comportement de nos jeunes. Il y a bien sûr parfois un trop-plein d’émotions, un geste, un cri de frustration, une petite larme. Tout cela est légitime à cet âge. Mais tout cela est aussi contrôlé, jamais insupportable et irrespectueux de l’adversaire ou de l’entourage. On sent que l’expérience aidant, ces jeunes arrivent mieux à canaliser leur envie de bien faire, sans sortir du match, malgré la fatigue ou l’enjeu. Je vois là des progrès notables. On a donc un groupe de gamin-e-s qui se donnent à fond mais avec la distance nécessaire : c’est un jeu, seulement un jeu.

2- certains des jeunes présents sur cette compétition débutent, d’autres sont là depuis une ou deux saisons. Force est de reconnaître les progrès réalisés dans le jeu : on voit des jeunes qui acquièrent la technique et la science du jeu, qui sont capables d’analyser ce qu’ils font, qui étoffent peu à peu leur palette de joueurs. Bref de vrais joueurs de tennis de table émergent.

3- la forte présence des parents et leur engagement dans la vie du club restent une constante. Quand on est un encadrant de la JGT, on ne se sent pas oublié par des parents qui déposeraient leurs enfants à la porte du club et leur reprendraient en fin d’activité, sans même descendre de la voiture. Cet engagement explique sûrement pourquoi notre équipe de bénévoles poursuit son action année après année. Mais aussi l’attitude de nos jeunes.

Je crois que la première victoire de la JGT est là : la qualité de la vie doit rester un objectif essentiel de la vie associative, particulièrement dans une société où le vivre-ensemble est menacé par les égoïsmes de toute nature. Aujourd’hui, encadrants et parents contribuent à ce vivre-ensemble de qualité, qui ne forge peut-être des grands champions mais des jeunes bien dans leur vie… 

… et qui peuvent même gagner ! Car au-delà des considérations sur le petit monde de la Jeune Garde, il y a aussi un sport, une compétition et une envie de se surpasser ! Nos jeunes avaient faim de jouer encore, et ils ont croqué dans les matches avec une belle énergie. Le Comité a publié les résultats et on peut pointer les performances des 8 équipes de notre club, avec quelques bons résultats, comme chaque année. Ainsi, la JGT a fait trois podiums avec

  1. une 3eme place pour les benjamins Léa COTIBY HAETTEL/ Robin RUSZKIEWICZ/ Hilan KAMARI
  2. une 3eme place pour les minimes Gauthier SAMSON-SEVESTRE/ Vincent GAITI POIGET
  3. une 1ere place pour les minimes Tom VINCENT/ Arthur GAITI POIGET.

La finale des minimes contre le TOS a offert une très belle confrontation entre les deux clubs, suivie par une bonne dizaine de personnes de la JGT. Le match a été très très serré, avec deux parties se finissant à 11-9 à la belle. La JGT a pris le dessus en prenant le double mais aussi en bénéficiant des très gros progrès de Tom Vincent qui a vraiment décollé en phase 2, avec notamment sa qualification en R1. A ses côtés, Arthur  s’est battu, manquant parfois un peu de confiance dans ses capacités, n’osant pas toujours assez, mais avec une énergie constante. C’est une belle victoire d’équipe. Vincent et Gauthier ont aussi montré de belles ressources pour eux aussi dominer le TOS dans la petite finale.

Les Juniors, Lucas ARNAULT/ Florian NICOURT (1ere saison), ont aussi réalisé de belles choses mais Romilly avait déplacé son duo de Nationale … On notera cependant que Lucas a encore montré son gros potentiel avec notamment un match où il a fini par laminer et déboussoler le pourtant très calme Antoine Pointu qui a explosé sous l’engagement de Lucas. Nul doute que ce dernier doit encore progresser techniquement mais son potentiel lui permet de monter encore dans la hiérarchie du club.

Dernières Actualités

LA JEUNE GARDE DE LA JGT
20Juin

LA JEUNE GARDE DE LA JGT

Deux jeunes pongistes représentaient nos couleurs aux Championnats du Grand Est.

UN GRAND HOMME DU PING AUBOIS EST PARTI
30Mai

UN GRAND HOMME DU PING AUBOIS EST PARTI

Figure incontournable du ping aubois, Patrick Lombard est mort ...

LES JEUNES ONT LE DERNIER MOT !
26Mai

LES JEUNES ONT LE DERNIER MOT !

La saison 2023-2024 n'échappe pas à la règle : elle se termine officiellement par le regroupement des jeunes.

Le tennis de table pour toutes et tous ! 

Newsletter

Inscrivez votre adresse email pour recevoir toutes nos actualités. 

Jeune Garde Troyes © 2022. Tous droits réservés.