PETIT COUP DE FROID SUR LES RESULTATS ...

Pour cette seconde levée de la phase, la JGT a étrenné ses nouveaux maillots, et le moins que l’on puisse dire est que l’on aurait pu rêver d’une meilleure issue, même si on savait souvent la tâche ardue. Regardons les résultats dans le détail pour constater que les motifs de satisfaction sont rares au regard des tableaux d’affichage.

L’équipe 1 devait avoir un match difficile mais au vu de l’équipe déplacée par le CAP ROMILLY, les débats ont tourné court. 3 joueurs à 500 et C. Gandon  qui n’a pas réussi à éviter le fanny de l’équipe … Un seul match est allé au-delà des 3 sets et il n’y a pas eu de suspens dans la plupart des rencontres. Cela ne fait même pas un match d’entraînement … Notre équipe a sans doute commencé par les deux adversaires les plus faciles mais le boulot est bien fait et un grand pas vers l’objectif maintien est franchi. En journée 3, le premier test probant arrive avec  un déplacement à Ancerville qui vient de se faire corriger à Saint-André, avec une équipe qui joue pourtant entre 10 et 12 et dans un club à gros réservoir. Difficile mais pas impossible !

L’équipe 2 affrontait les amis de Moussey, aussi coriaces à la table que sympas en dehors … Le match nul apparaît comme un score logique au vu du rapport des forces en présence, même si on pouvait y croire à 6/4 après les doubles remportés par les Verts et noirs… Mais Moussey est revenu. Le match a été très accroché avec une seule partie en 3 manches. Jérôme GODDE et Christophe CANO signent une perf au-delà de 1000 sur Hugo Farine, mais l’expérience de F Martens a permis aux visiteurs de ramener le point du nul. L’équipe va devoir batailler pour le maintien ; la clé sera la stabilité de l’effectif. Le prochain déplacement au TOS NOES  n’est pas injouable malgré le mélange d”expérience et de fougue des Troyens. A voir avec intérêt  !

La JGT3 a subi la dure loi des Rémois de l’Olympique avec une défaite logique sur les Rémois solides (2 – 12). Et pourtant, en regardant les matchs, l’écart n’était pas si grand mais suffisant pour que les points tombent du mauvais côté. Nos 4 joueurs n’ont pas démérité, loin de là : la JGT a bien bataillé, perdant par exemple deux belles à -10 et -11. C’est une défaite qui peut aider à progresser et prendre confiance en ses moyens, notamment au travers de la bonne perf d’Adrien DUQUE contre un 1000. Le maintien sera très difficile, on le savait et cela se vérifiera à la Journée 3 par le court déplacement au TOS NOES aussi.

La JGT 4 est tombée sèchement à Brienne, 4 – 10… Une déception, il faut le dire.  Brienne était privée des 2 THIERRY (père et fils) mais nos joueurs n’ont pas réussi à en profiter. Seul Didier QUARMENIL a montré qu’on pouvait encore compter sur son métier pour prendre 3 des 4 points, les copains étant finalement mal récompensés de leurs efforts. La venue du CAP ROMILLY 2 sera vraiment le match à ne pas rater dans cette poule où Gueux a fait forfait en se trompant d’horaire pour son déplacement à Moussey….

La JGT5 a connu à Saint-André une défaite sur le même score : 2- 12. Il est vrai que notre équipe devait être prise très au sérieux par les locaux pour être accueillie par un 16 et un 10 dans l’avant-dernier niveau du championnat. On peut s’interroger sur le choix des Dryats d’aligner une telle équipe, qu’on ne reverra peut-être plus à ce niveau de compétition, mais les clubs à riche effectif sont coutumiers de ce type d’attitude dont l’esprit est discutable. Notons juste que Lucas ARNAULT a tout de même pris un simple et le double avec Joseph D’HERBEMONT. Cette défaite ne laissera pas de traces dans l’esprit de nos joueurs et ils se lanceront sans crainte dans le défi des Patrocliens où ils retrouveront peut-être des anciens de la JGT.

La JGT 6 était exempte avant la réception de la team  MENOU de Bar/Seine en journée 3. Peut-être jouable mais cela va dépendre de l’effectif … ?

Enfin, les minots de Paul en équipe 7 ont été surclassés par les jeunes Tosistes 1 – 9, bien plus aguerris que nos deux débutants dans ce championnat. Le prochain match les verra encore jouer des Troyens puisque le TOS a deux équipes dans la poule.

Cette journée a donc confirmée ce que nous savions, à savoir que pour plusieurs de nos équipes, le maintien ne sera pas aisé, sans être pour autant mission impossible. il faudra déjà bien négocier la levée 3 et son cortège d’absences pour cause de vacances scolaires.

 

Dernières Actualités

LA JEUNE GARDE DE LA JGT
20Juin

LA JEUNE GARDE DE LA JGT

Deux jeunes pongistes représentaient nos couleurs aux Championnats du Grand Est.

UN GRAND HOMME DU PING AUBOIS EST PARTI
30Mai

UN GRAND HOMME DU PING AUBOIS EST PARTI

Figure incontournable du ping aubois, Patrick Lombard est mort ...

LES JEUNES ONT LE DERNIER MOT !
26Mai

LES JEUNES ONT LE DERNIER MOT !

La saison 2023-2024 n'échappe pas à la règle : elle se termine officiellement par le regroupement des jeunes.

Le tennis de table pour toutes et tous ! 

Newsletter

Inscrivez votre adresse email pour recevoir toutes nos actualités. 

Jeune Garde Troyes © 2022. Tous droits réservés.